Éviter les chutes

Pour éviter les chutes, il est indispensable de conserver un minimum d’activité physique et de pratiquer des exercices conseillés par le/la kinésithérapeute.

Aménager au mieux les espaces les plus à risques permet également de réduire le risque de chutes.

Quelques conseils :

  • Faciliter la circulation d’une pièce à une autre et à l’intérieur d’une même pièce, désencombrer
  • Enlever les tapis dans lesquels il est possible de trébucher
  • Bien éclairer l’ensemble des pièces (interrupteurs faciles d’accès, détecteurs de présence…)
  • Ne pas laisser de coins d’ombre. Installer des lumières supplémentaires
  • Placer des barres d’appui, notamment dans la salle de bains et les toilettes
  • Choisir la bonne hauteur (60 cm env.) pour les sièges, le lit, les toilettes…
  • Pour les fauteuils, prévoir des accoudoirs assez longs et larges qui permettent de prendre appui et de se relever plus facilement
  • Installer des portes coulissantes
  • Penser à installer des rampes d’escalier s’il n’y en a pas (éviter les rampes souples style corde)
  • Installer des rangements accessibles dans la cuisine et prévoir de pouvoir cuisiner assis

Les conseils d’un(e) ergonome permettent d’améliorer des lieux de vie afin de les adapter au maximum aux besoins des personnes malades de Parkinson, en termes de confort, sécurité et efficacité.

Commandez le numéro 126 de l’Écho : un dossier consacré aux pertes d’équilibres et aux chutes

754-visuelecho126

Partager la page :