Définition de la maladie

La maladie de Parkinson est une maladie neurologique chronique qui évolue différemment d’un malade à un autre.

Cette maladie se caractérise par la destruction des neurones à dopamine. Ces neurones sont impliqués dans le contrôle des mouvements du corps. Lorsque 50 à 70% de ces neurones sont détruits, les symptômes moteurs apparaissent. C’est souvent à ce moment que la personne consulte et que le diagnostic est posé.

200000 malades Parkinson

Au niveau mondial, près de 5 millions de personnes sont atteintes de la maladie de Parkinson [1] . Ce chiffre pourrait doubler d’ici 2030. En France, 200 000 personnes [2] ont la maladie de Parkinson et environ 25 000 nouveaux cas [3] sont diagnostiqués chaque année.

L’âge moyen du diagnostic est de 58 ans [4].

Les symptômes caractéristiques de la maladie de Parkinson sont : la raideur, la lenteur du mouvement et le tremblement au repos. Des traitements corrigent les symptômes, mais ils ne ralentissent pas la progression de la maladie.

Si le mécanisme de la maladie de Parkinson est connu, les causes demeurent inconnues ; mais plusieurs pistes existent. L’hypothèse la plus plausible, aujourd’hui, pour la majorité des malades est une combinaison de facteurs environnementaux et génétiques prédisposants.

 

[1] ER Dorsey et al. ‘Projected number of people with Parkinson disease in the most populous nations, 2005 through 2030.’ Neurology 2007

[2] Circulaire SG/DGOS/R4/DGS/MC3/DGCS/3A/CNSA no 2015-281 du 7 septembre 2015 relative à la mise en œuvre du plan maladies neuro-dégénératives 2014-2019

[3] 2- Indicateurs de fréquence, d’hospitalisations et d’affection longue durée pour l’année 2012 à partir des données du SNIIRAM, INVS.

[4] Parkinson et souffrances de vie 2013, France Parkinson

Partager la page :