- France Parkinson - https://www.franceparkinson.fr -

La rigidité, ou raideur des mouvements

La raideur, ou rigidité, est fréquente dans la maladie de Parkinson. Il s’agit d’une tension excessive des muscles, pouvant entraîner des douleurs musculaires (crampes) ou tendineuses et une sensation de raideur. Elle contribue à la difficulté des mouvements. Elle s’observe fréquemment au repos dans la posture : crispée, voutée en avant, la tête baissée et plus rarement sur le côté (phénomène de la Tour de Pise).

La rigidité peut concerner l’ensemble des muscles du corps, mais se concentre généralement le long de la colonne vertébrale (d’où la posture voûtée) et aux articulations (nuque, membres). Elle peut aussi concerner les mains et les pieds.

Comme les autres symptômes [1] de la maladie de Parkinson, la raideur est sensible au stress et à l’état émotionnel.

Pour lutter contre la raideur, il est vivement recommandé de pratiquer la kinésithérapie [2]. En consultant son neurologue, des solutions peuvent être proposées pour soulager la tension de certains muscles (éventuellement injection de toxine botuliques).