- France Parkinson - https://www.franceparkinson.fr -

Maxime Jacoupy test : 2016 bourse sociaux

Pitié Salpêtrière ICM, UPMC INSERM UMR S1127/CNRS UMR 722575013, Paris

30 000€ – Rôle de la Parkine dans la régulation de la réponse au stress mitochondrial

Environ 5 % (1) des formes de maladie de Parkinson sont dues à des mutations génétiques. On trouve parmi les gènes impliqués ceux codant les protéines PINK1 et Parkine, dont l’une des fonctions — perdue dans la maladie de Parkinson — est de préserver ensemble la qualité de la mitochondrie. La mitochondrie est l’équivalent de la centrale énergétique de la cellule. Le mécanisme le mieux caractérisé par lequel PINK1 et Parkine exercent ce rôle est l’élimination des mitochondries dysfonctionnelles. Cependant, d’autres mécanismes existent et les travaux de notre équipe suggèrent que la Parkine pourrait aussi contribuer à importer dans la mitochondrie les protéines dont elle a besoin pour fonctionner.

Pour tester cette hypothèse, nous avons développé un outil moléculaire, un biosenseur, sorte d’indicateur biologiques permettant d’évaluer la qualité du processus d’import. Le premier objectif de ce projet sera donc d’utiliser ce biosenseur. La réalisation de ce projet devrait contribuer à mieux comprendre le rôle complexe de la Parkine dans le contrôle de la qualité de la mitochondrie et de la survie neuronale, et comment la perte de ces fonctions déclenche la maladie de Parkinson.

1. Dossier d’information sur la maladie de Parkinson réalisé sur le site INSERM, avec les Pr Jean-Christophe Corvol, directeur du Centre d’investigation clinique de l’ICM (Paris) et Stéphane Hunot, directeur de recherche CNRS/Inserm à l’ICM – Février 2015