- France Parkinson - https://www.franceparkinson.fr -

Mardi 12 février 2019 L’ACTIVITÉ PHYSIQUE ADAPTÉE Compte rendu de conférence

Guillaume ALADENISE, kinésithérapeute, et sa collègue Marie-Hyacinthe ANDRUET sont venus mardi 12 février nous rappeler le bénéfique qu’apporte l’exercice physique aux malades de Parkinson.

ACTIVITÉ PHYSIQUE ADAPTÉE G. Aladenise et MH Andruet 12 février 2019 [1]

Commencer tôt dans la vie, puis continuer si possible dès le début de la maladie, de façon régulière et avec une intensité apportant une certaine fatigue, encadré par un éducateur spécialisé, le tout dans la convivialité qu’apporte un groupe de pratiquants et sans oublier le plaisir procuré, voilà les principales caractéristiques de l’activité physique et sportive adaptée à la maladie.

Notons que le malade ressort amélioré immédiatement de la séance sportive. Dans ces conditions, le bénéfice sur l’évolution et le vécu de la maladie est scientifiquement prouvé.

Avec son équipe de 5 élèves kinésithérapeutes, ils nous ont ensuite proposé des travaux pratiques pouvant facilement être reproduits chez soi, séance collective de kinésithérapie.
Parmi la trentaine de participants, nombreux se sont prêtés à l’expérience. Qu’ils soient aidants ou malades, tous ont été convaincus du bien fondé de ces exercices. Ceux-ci ont permis de montrer les progrès en cours de séance, nous l’avons tous trouvée trop courte !
Pour ceux qui le souhaitent, la présentation de cette conférence est mise à disposition en pièce jointe dans cet article.