La GYM adaptée à Parkinson se combine parfaitement avec les activités physiques aérobiques

A long terme les personnes atteintes de la Maladie de Parkinson qui font de l’exercice améliorent leur qualité de vie.
L’activité  physique devrait être entreprise au début de la maladie et constituer un engagement à vie.
Les activités aérobiques ( marche rapide, natation, patinage, cyclisme, randonnée pédestre, tapis roulant etc… ) et autres activités favorisant la force, la souplesse et l’équilibre contribuent à contrôler les symptômes de la maladie et augmentent le bien être de la personne.
Les activités de souplesse et d’étirement améliorent la MOBILITE, augmentent l’amplitude des mouvements et réduisent la RIGIDITE.
Les activités de renforcement améliorent la force musculaire, la vitesse de marche, la posture, et la forme physique en général.
Les  activités d’équilibre ( yoga, randonnées … )  améliorent la posture et l’équilibre donc réduisent les chutes et  la peur  de chuter. Elles MAINTIENNENT  l’autonomie le plus longtemps possible.

  • St JUNIEN à la salle “côté forme” tous les lundis matin de 10H à 11H.
  • LIMOGES à la salle “espace forme” forum des Bénédictins tous les samedis matin de 10H30 à 11H30.

L’activité motrice difficile et répétée est considérée comme un outil de “déparkinsonisation”.

 

 

Partager la page :