Rompre l’isolement

La maladie de Parkinson isole et impacte lourdement la vie sociale des personnes malades et de leurs proches. Aux difficultés du quotidien, il faut ajouter le poids de l’incompréhension, le regard des autres et le jugement.

Pour que la pathologie ne soit pas un facteur d’isolement social et pour créer du lien social, rencontrer d’autres personnes et échanger, l’association propose près de chez vous des activités artistiques, culturelles, sportives et ludiques au niveau local et également des groupes de parole pour les malades et leurs proches.

Lorsque la personne est diagnostiquée en étant en activité professionnelle ou en âge de l’être, de nombreuses questions se posent : comment garder son emploi ? comment en parler à ses jeunes enfants ou adolescents ?…

Pour se retrouver et dialoguer, des Cafés Jeunes Parkinson sont organisés dans plusieurs villes de France.

La ligne d’information de France Parkinson, gratuite et anonyme, permet aux personnes qui en ont le besoin de parler, de confier leurs craintes et leurs interrogations.

 

Partager la page :