L’évolution de la maladie

La maladie de Parkinson est une maladie lentement évolutive. Les premiers symptômes apparaissent lorsque plus de la moitié des neurones dopaminergiques ont disparu.

Avant que le diagnostic ne soit posé, des signes avant-coureurs peuvent exister.

La maladie évolue à une vitesse et d’une manière propre à chacun. Quatre grandes phases sont généralement décrites.

Des signes neurologiques supplémentaires, très variables, peuvent être associés, il peut alors s’agir de syndromes parkinsoniens.

 

Partager la page :