Effets indésirables des traitements – Autoquestionnaire

Les traitements dans la maladie de Parkinson, en contrepartie de leurs bénéfices moteurs pour la personne malade, peuvent provoquer des effets indésirables : addictions aux jeux d’argent, achats inconsidérés, hypersexualité, alimentation compulsive, classements répétés sans but… 14 à 25%[1] des malades ont été confrontés à l’un ou plusieurs de ses troubles dont le caractère souvent intime rend difficile l’échange avec un(e) professionnel(le) de santé et une adaptation du traitement pour mettre fin à ces troubles.

Pour faciliter la discussion, France Parkinson lance un autoquestionnaire :

Ce nouveau support en ligne permettra aux malades de Parkinson et/ou à leurs proches d’évaluer d’éventuels troubles induits par les traitements antiparkinsoniens en répondant à une quinzaine de questions en toute confidentialité.

Cet outil n’a pas vocation à poser un diagnostic mais pourra être le support initiant un échange entre la personne malade et son/sa neurologue.

« Un outil qui permettra aux malades mais aussi aux proches de s’interroger en toute confidentialité. Mon comportement a-t-il changé, suis-je différent ? Chaque malade, chaque proche peut à un moment se poser des questions. Aborder de front le sujet avec le corps médical n’est pas simple et pourtant il s’agit parfois d’ajuster le traitement. Nous tentons de proposer une piste pour parler librement d’un problème avant qu’il ne devienne grave » précise Florence Delamoye, Directrice de l’association.

Ce projet a été financé grâce au soutien de l’Agence nationale du médicament et des produits de santé (ANSM) dans le cadre d’un appel à projets compétitif.

[1] 17% selon l’étude Parkinson et souffrances de vie, menée à l’initiative de France Parkinson, par le cabinet d’études A+A.

Partager la page :