D

Les troubles moteurs

Retour

Accueil > La maladie > Les troubles moteurs

La lenteur (bradykinésie) et la difficulté d'initiation du mouvement (akinésie), la rigidité musculaire (hypertonie), le tremblement et les troubles posturaux sont les principaux symptômes de la maladie de Parkinson. On considère en général que tout Parkinsonien est atteint par deux au moins de ces trois symptômes. Ceux-ci peuvent néanmoins se manifester de diverses manières en chacun, notamment l'akinésie; tout le monde n'est donc pas exactement affecté des mêmes troubles. C'est pourquoi on dit parfois qu'il y a autant de maladies de Parkinson que de personnes atteintes.

Lorsque la maladie est avancée, des signes axiaux peuvent apparaître : chutes, difficulté à la marche, perte de l'équilibre. Ils apparaissent parfois au début de la maladie, mais le cas est beaucoup plus rare. Souvent, il s'agit alors d'un autre syndrome parkinsonien.

Des complications motrices liées au traitement peuvent survenir après plusieurs années de traitement (dopathérapie). Ce ne sont pas des symptômes de la maladie de Parkinson proprement dits, mais compte-tenu de l'avancée des connaissances médicales, ils font aujourd'hui partie du quotidien des Parkinsoniens. Ce sont principalement les fluctuations motrices et les dyskinésies, étroitement corrélées à la prise des traitements.

Vous pouvez également vous procurer des bulletins d'informations. Consultez la liste et envoyez-nous votre commande.

Retour en haut de la page