B

Les aides financières

Retour

Accueil > Vos droits > Les aides financières > La carte d'invalidité

Pour obtenir la carte d'invalidité, il faut en faire la demande à la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées), appuyée par le neurologue et le médecin généraliste.

Il faut distinguer :

  • La carte priorité pour personne handicapée (anciennement « carte station debout pénible » ou « carte verte »)
  • La carte d'invalidité (pour les handicapés à 80 % et plus)
  • La carte européenne de stationnement

Pour obtenir la « Carte priorité pour personne handicapée», il faut être reconnu handicapé entre 50 et 80 % par la MDPH, et en faire la demande. Le principal bénéfice de cette carte est de donner la priorité dans les transports en commun et les espaces publics et la priorité dans les files d'attente.

Pour obtenir la « Carte d'invalidité », il faut être reconnu handicapé à 80 % et plus par la MDPH et faire le demande de la carte en joignant un certificat médical du neurologue et (ou) du généraliste. Les principaux avantages auxquels donne droit cette carte sont :

  • Une demi-part supplémentaire dans la déclaration d'impôt sur le revenu
  • Un abattement de 10% sur la taxe d'habitation (sous certaines conditions)
  • L'accès aux places de stationnement réservées aux handicapés (si toutefois on fait la demande du macaron « GIC » à la MDPH) et l'accès à titre gratuit aux places de stationnement payant dans la quasi-totalité des villes
  • L'accès prioritaire aux HLM
  • La réduction de 50 % sur le billet de l'accompagnant lors d'un voyage SNCF
  • Le taux de TVA réduit à 5,5 % pour les travaux réalisés à cause du handicap
  • La priorité d'accès aux places assises dans les transports en commun et les espaces publics, pour elle et son accompagnateur
  • La priorité dans les files d'attentes

On peut obtenir la « Carte européenne de stationnement » lorsqu'on dispose du macaron GIC. Cette carte devra même à terme remplacer le macaron GIC. On a jusqu'au 31 décembre 2010 pour en faire l'échange (à la MDPH). Cette carte donne accès aux places de stationnement réservées aux handicapés dans  les pays membres de l'Union Européenne.

Pour avoir accès aux places de stationnement réservées aux handicapés il faut être reconnu handicapé à 80 % et plus et pour cela en faire la demande (appuyée et argumentée par le neurologue et (ou) le médecin généraliste) à la MDPH. Lorsque cela est refusé, il ne faut pas hésiter à faire appel de la décision. Une fois la demande acceptée, le parkinsonien reçoit sa carte de handicapé. Il doit alors demander le macaron GIC (Grand Invalide Civil) à apposer sur la voiture. Ce macaron (et la carte de handicapé en cas de contrôle) donne droit aux places réservées aux handicapés et aux places ordinaires payantes que l'on peut occuper gratuitement dans la quasi-totalité des villes (un petit nombre est encore réfractaire...). En cas de PV dans les villes qui n'assurent pas la gratuité de parking aux handicapés (dans les places non-réservées), il ne faut pas hésiter à faire un courrier de demande de dégrèvement justifié par le manque de places de parking réservées aux handicapés. Ce courrier est à envoyer au Maire.

NB : A noter que les personnes titulaires d'une carte d'invalidité (handicapées à 80 % et plus) et ne disposant pas d'un parking privatif peuvent demander l'implantation devant leur domicile d'une place de parking réservée aux handicapés. Cette place sera accessible à tous les handicapés possédant le macaron GIC.

 

Retour en haut de la page